Une grosse mise à jour interne du site a été faite. Vous pouvez donc ressentir des bugs qui sont dus à cette mise à jour. Si c'est le cas, merci de contacter l'administrateur.Fermer l'information


Le bureau
Si vous souhaitez contacter le bureau, vous pouvez utiliser le formulaire de contact.

Le club
Le R.C.M. se trouve dans la commune de Saint Saturnin les Avignon, charmant petit village situé à environ 10 kilomètres à l'est d'Avignon.

Vous pouvez y accéder à l'aide de ce plan d'accès :



Ce club est né en 1985 sur l'idée d'une bande de passionnés. Cette association est du type loi 1901. Elle est composée d'un bureau (Président, secrétaire, et trésorier) assurant l'intendance, et d'environ 40 membres.
Toutes les décisions sont discutées et entérinées par la majorité absolue. Le club est ouvert tous les samedis après-midi (de 14h à 18h) et cas particulier certains jours fériés par exemple si l'on décide à l'unanimité d'ouvrir le club.

Ce club est né d'un besoin de fédérer des personnes afin de partager une même passion. Il a bien sur des avantages pratiques car il est difficile pour de multiples raisons (encombrement, coût, compétences dans beaucoup de domaines) de réaliser chez soi un réseau de train miniature. Le club est la pour mettre en commun des moyens humains, par le travail et la bonne volonté de ses membres, et financiers par les recettes des manifestations, des subventions et des cotisations. Sur ce principe, le club n'a pas de matériel roulant. Les séances sont la pour donner du plaisir aux adhérents en utilisant leurs "jouets". Rarement de thèmes, toujours les membres sont libres d'apporter les trains d'une décoration de leur choix. Nous n'imposons donc pas de style de circulation (époques et/ou décoration).

Des discussions s'installent entre les personnes. Elles sont toujours amicales et jamais dirigées. Elles portent particulièrement sur tous les sujets qui touchent le modélisme ferroviaire (décors, électricité, électronique...), mais aussi sur le "train réel". A ce sujet, nous disposons d'une ligne de chemin de fer à fort trafic devant nos fenêtres (ligne d'Avignon à Miramas via Cavaillon : exclusivement Fret et TER).
Texte : Laurent Crisa.

Le Rail Club Modelsat, de 1985 à aujourd'hui

1985 : 1ère réunion suite à l’arrivée de Daniel QUEANT au sein du conseil municipal du village et du désir de créer dans la salle de l’Oustau un réseau de « petits trains ». A cette réunion sont surtout présents les ex-membres du club Léo LAGRANGE d’Avignon pour lequel un réseau était en cours de réalisation dans leurs locaux. En plus de Jacques DARTINET, Daniel QUEANT, etc. un petit groupe de Saint Saturninois avait remarqué les affiches et dont faisait parti le président actuel. La décision est prise de réfléchir pour la semaine suivante sur un plan de réseau qui s’inscrirait en taille dans les limites de la salle allouée par la mairie. Ainsi est né le Rail Club Modelsat.

De 1985 à 2001 : Nous resterons dans cette salle du deuxième étage et le réseau primaire va connaître beaucoup de variations avec l’arrivée de nouveaux membres plus « pointilleux » sur la pose de la voie, les rayons de courbure, une nouvelle conception de l’alimentation des rails, la mise en place d’une nouvelle voie dite VU et qui permet en plus de retourner les rames de V1 vers V2 et inversement de pouvoir faire rouler une 3ème rame en permanence. Beaucoup de chamboulements quand on sait que parallèlement, afin de pouvoir faire adhérer de nouveaux membres, nous montrons ce réseau fixe à certaines expositions certains week-end (Par exemple : Model Show au Parc des expositions, ce qui aidait à faire connaitre le RCM.)

Courant 1999/2000 : Suite au départ dans un local plus approprié de la section Gymnastique qui évoluait dans l’ancienne salle de cinéma, nous postulons pour obtenir ce lieu et fin mars 2001 nous y déménageons au 1er étage de l’Oustau. Les travaux sont un peu au ralenti pendant cette période de transition. On apprécie d’avoir plus de place, de pouvoir tourner autour du réseau, mais bien vite on parle d’extension et on réalisera à partir de fin 2001 tout en gardant les bases de l’ancien tracé plusieurs nouveaux modules avec une boucle hélicoïdale pour les voies principales. Des gros travaux avec une date butoir prévue pour avril 2003 et respectée. La longueur totale des voies passe de 90 à 150 mètres : création d’un nouveau dépôt avec pont et rotonde de 22 voies et avec un accès depuis 3 voies de desserte tenant compte des installations vapeur, fuel, électriques, sablage, etc. Il a été aussi bien sûr nécessaire de reprendre bon nombre de transformations dans le raccordement des voies, le réajustement de certaines aiguilles, la construction d’un faisceau caché pour garer 4 rames, la refonte de quelques courbes trop serrées, etc.

Depuis cette date il va sans dire que grand nombre de complémentarités ont été ajouté, car si le plan de voie qui est la base d’une bonne organisation reste inchangé, il faut assurer maintenant les alimentations, l’espacement des trains, le décor qui est une partie très importante du temps passé et qui doit être réaliste (ballastage, reliefs, bâtiments, éclairages, flocage) avec une concertation importante des membres penseurs et travailleurs qui ne sont pas toujours d’accord. La pose de la caténaire représente elle aussi un énorme travail quand on sait qu’elle sera touchante même si nous avons choisi de ne pas la rendre fonctionnelle.

C’est ainsi que les années passent et en 2017, nous avons décidé de réactualiser avec des méthodes plus récentes toute la partie électrique du réseau en y adjoignant l’éclairage des bâtiments, la fonctionnalité des signaux, l’espacement des trains, leur démarrage et arrêt progressifs, le suivi sur écran de leur progression tout en restant dans un système analogique avec option numérique car bon nombre d’anciens membres n’ont pas de matériel digitalisé. Ceci implique un écran TV, un nouveau TCO, une nouvelle base d’alimentation avec box pour pouvoir contrôler la vitesse des trains avec un Smartphone que même les anciens possèdent aujourd’hui.

À ce jour (01/2020) nous en sommes là. Il reste beaucoup de chose à terminer sur ce réseau fixe situé au 1er étage de l’Oustau.

Bien entendu comme tous modélistes nous avions grands yeux et grand ventre et en parallèle nous avons réalisé un réseau dit d’exposition. Commencé au début des années 2000, il a été testé pour la 1ère fois le 19 août 2002 à la Pastourelle car nous avions besoin d’une salle de grandes dimensions pour le montage et à cette époque il mesurait 12m de long sur 60cm de large et était transporté dans une remorque recouverte de panneau de bois pour une éventuelle étanchéité. Depuis, sa taille est passée à 18 m en longueur avec l’adjonction d’une gare terminus, un dépôt complet, et ce réseau est totalement automatisé dans la partie électrique mais manuel pour toutes les opérations de fonction laissant une foultitude de possibilité d’utilisation. Une nouvelle remorque a été construite tout en alu pour des raisons de poids et d’étanchéité. Cette maquette a beaucoup voyagé dans de nombreuses expositions, la plus lointaine étant au Puy en Velay (43) et à ce jour nous avons mis les travaux en pause afin de terminer avant toute chose le réseau fixe.

Nous avons aussi bénéficié du don d’un réseau en N et les travaux avancent à petits pas, les adeptes de cette échelle étant moins nombreux dans notre club.

Enfin, un réseau dit d’essais est en cours de finition. Il ne comprendra que 2 ovales, l’un en HO (1/87) et le second en N (1/160) permettant toutes possibilités d’essai de matériel roulant ou autre.

Tous ces travaux se font sur plusieurs exercices comptables en fonction des ressources financières. Et aussi en fonction des membres de l’équipe, de leur disponibilité, de leur volonté, et de leurs envies.

Texte : Hervé Claude.